couv60898197

      Titre :    NULLE PART SUR LA TERRE  (Desesperation Road)

      Auteur : Michael FARRIS SMITH

      Traduction (Etats-Unis) : Pierre DEMARTY

      Editions : Sonatine

      Parution : Août 2017

                    362 pages

      De quoi ça parle ?

Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n'a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe.
Russel a lui aussi quitté sa ville natale, onze ans plus tôt. Pour une peine de prison qui vient tout juste d'arriver à son terme. Il retourne chez lui en pensant avoir réglé sa dette. C'est sans compter sur le désir de vengeance de ceux qui l'attendent.
Dans les paysages désolés de la campagne américaine, un meurtre va réunir ces âmes perdues, dont les vies vont bientôt ne plus tenir qu'à un fil.

Les premières phrases

Le vieil homme avait presque atteint la frontière de la Louisiane quand il les aperçut qui marchaient de l'autre côté de la route, la femme avec un sac poubelle jeté sur l'épaule et la fillette derrière elle traînant les pieds. Il les regarda quand il les dépassa puis il les regarda dans le rétroviseur et il regarda les autres voitures les ignorer comme de simples panneaux de signalisation.

Ce que j'en ai pensé

Après onze années passées en prison, Russel revient dans sa ville natale. Sa mère est morte durant sa détention, mais son père y habite toujours. Russel sait que sa libération lui promet une nouvelle vie, mais aussi quelques ennuis. En effet, il va devoir  faire face à son passé et affronter deux frères avides de venger la mort de leur cadet.

Maben elle aussi revient à McComb après de nombreuses années de souffrances et d'errances. Elle est partie seule mais maintenant, de retour, elle est accompagnée d'Annalee, sa petite fille de huit ans. Toutes deux marchent sur cette route qui relie la Louisiane au Missipi. Toutes leurs possessions tiennent dans un sac poubelle que Maben porte sur son épaule. Leur but : arriver en ville ; après Maben ne sait pas : un foyer peut être ? mais pour combien de nuits ? et ensuite ? Jusqu'ici elle a fait tout son possible pour avoir de quoi nourrir et protéger Annalee, pour éviter qu'on la lui enlève. Cette petite fille est tout ce qui lui reste de précieux. Mais là elle ne voit pas le bout du tunnel, et elle est prête à tout pour sa fille.

C'est le titre anglais Desesperation Road : la route du désespoir, qui annonce le mieux le ton de ce roman. Trois êtres ballottés par ce que la vie a de plus éprouvant, épuisés par l'errance tant physique que mentale, au bord du désespoir. Y a t-il encore une place pour eux sur la terre ?

Onze ans après leur première rencontre, celle qui a précipité leur chute, les chemins de Russel et de Maben vont une nouvelle fois se croiser et cette rencontre va leur donner l'occasion d'invertir le sens du destin.

Après Une pluie sans fin paru en 2015, un roman post-apocalyptique que j'avais beaucoup aimé, l'auteur revient avec ce récit totalement différent : un roman noir, bouleversant. L'auteur met en scène des personnages désenchantés, désespérés, brisés par la vie ; ils sont pris dans un tourbillon d'événements devenus incontrôlables, mais ils continuent à se battre. Maben, elle, se bat pour Annalee ; seule cette enfant lui permet de garder la tête hors de l'eau. Russel, lui, n'a plus rien ; moins que rien pourrait on dire puisque même après onze ans de prison il a encore une dette à payer. Et il s'attend à devoir la payer de sa vie. Heureusement dans toute cette noirceur, il y a encore un brin d'espoir.....

Nulle part sur la terre est un beau roman, puissant, addictif, écrit avec beaucoup de sensibilité. Malgré l'atmosphère sombre dans laquelle évoluent ces personnages en quête de rédemption, à aucun moment l'auteur ne céde au pathos.

J'ai lu ce roman dans le cadre des matchs de la Rentrée Littéraire. Un grand merci à PRICE MINISTER.

Ma Note : 8.5/10