couv25869874

      Titre :        LE SYNDROME [E]

      Auteur :     Franck THILLIEZ

      Edition :  Pocket 2011

      Parution : 2010 FLEUVE NOIR

                     510 pages

      De quoi ça parle ?

     Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle... Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle,  lieutenant de police à Lille.
Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés... Il n'en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko, en congé forcé.
Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko.
Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada, les deux nouveaux coéquipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d'une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire.
Ceux qui ne connaissent pas le syndrome [E], ne savent pas de quoi ils sont capables...

Les premières phrases

Arriver le premier.

Dès qu'il avait été alerté par l'annonce, à l'aube, Ludovic Sénéchal avait pris la route et avalé les deux cents kilomètres qui séparaient la banlieue lilloise de Liège en un temps record.

Ce que j'en ai pensé

 C'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé ici les deux héros de Franck Thilliez : Lucie Henebelle et Franck Sharko qui jusque là vivaient leurs aventures séparément. Pour aider un de ses ex compagnons rendu aveugle à la suite du visionnage d'un film amateur, Lucie va se lancer à la recherche de l'origine de ce film et de son réalisateur. Sharko, lui, est au plus mal suite à la mort de sa femme et de sa fille. Schizophrène, sous traitement médical, il dialogue avec une petite fille imaginaire qui n'arrête pas de le harceler.  Mais c'est l'été, la Criminelle manque d'effectifs et son supérieur va le sortir de son placard pour enquêter sur la découverte de cinq cadavres atrocement mutilés. Les deux pistes vont se rejoindre ; c'est comme cela que Lucie et Sharko vont avoir à enquêter ensemble. Et plus si affinités .....

Comme à son habitude, Franck Thilliez donne à son thriller une trame scientifique. Ici on en apprend beaucoup sur l'art du montage cinématographique, et surtout sur les mystères du cerveau, de la manipulation mentale et de l'impact que les images subliminales peuvent avoir sur nous. Avec Sharko et Lucie nous voyageons de l'Egypte au Canada en passant par Paris, Lille et la Belgique, nous plongeons dans une atmosphère glauque et étouffante peuplée de cinéastes à la fois géniaux et dérangés et de savants cupides. Franck Thilliez évoque aussi la période sombre du Canada durant laquelle on envoyait les orphelins parfaitement sains dans les asiles psychiatriques parcequ'ainsi ils coûtaient moins cher à entretenir.

Parallèlement à l'enquête policière, c'est une véritable étude sur la violence que nous livre ici l'auteur. C'est glaçant, passionnant, le récit est bien rythmé et comme d'habitude avec Thilliez, on en redemande. Cela tombe bien, le roman se termine par un cliffhanger ; la suite dans GATACA, le sixième volet de la série.

Ma Note : 9/10