couv20650047

Titre : 600 Heures dans la vie extraordinaire d'Edward Stanton

Auteur : Craig LANCASTER

Traduction : Cédric DEGOTTEX (Etats-Unis)

Edition : Milady

Date de sortie : Août 2018

Nombre de pages : 409 pages

 

5 heures dans la vie ordinaire d'une lectrice !

Cinq heures, c'est à peu près le temps que j'ai mis pour lire ce roman feel good avec énormément de plaisir.

Dès le début Edward Stanton, 39 ans, atteint du syndrome d'Asperger, nous dévoile le pourquoi de ce récit. Sa vie a récemment changé et sa psy lui a recommandé de noter les événements qui  sont la cause de ce changement. Il évalue la durée de l'ensemble des événements à 25 jours, soit 600 heures. Il voit le Dr Buckley tous les mardis à 10 H : pas 9H58 ou 9H59, ni 10H02 ou 10H03, non il faut absolument qu'il rentre dans le cabinet de la psy à 10H pétantes, sinon toute sa journée est bouleversée. Car Edward souffre de T.O.C. Il se lève tous les jours à la même heure (cette fois-ci souvent à quelques minutes près), note l'heure précise de son lever et la compare à celles des autres jours ainsi que les données météorologiques. Le mardi il se rend donc chez le Dr Buckley pour son rendez-vous de 10H, puis il va faire ses courses en évitant tout contact avec la clientèle et le personnel. Il achète toujours les mêmes articles. Le soir à 22H il regarde tour à tour les 98 épisodes de Badge 714 - une série télévisée diffusée dans les années 70 -  et finalement se couche à minuit. Ah ! j'oubliais : tous les soirs il écrit une lettre de réclamation à la personne qui l'a contrarié dans la journée, mais sur les recommandations du Dr Buckley, il ne l'envoie pas. Car la dernière fois qu'il a posté un de ces courriers cela a eu des retombées catastrophiques sur son existence. Si Edward a réussi à organiser sa vie pour qu'elle soit le moins dérangée possible, il n'a pas pu prévoir que justement un événement va tout bouleverser et induire ce grand changement : une jeune femme et son petit garçon de neuf ans vont emménager en face de chez lui !

Le récit s'étend donc sur 25 jours, du Lundi 13 Octobre au Jeudi 6 Novembre, chaque chapitre décrivant le quotidien d'Edward. Il nous entraine dans le récit de sa petite vie où chaque jour doit ressembler au précédent sous peine de tsunami émotionnel. Mis à la porte de chez ses parents par son père, un homme politique richissime du Montana, à cause de sa différence, il a du s'organiser dans sa nouvelle maison, mais il arrive à bien se débrouiller et finalement, il se sent mieux seul. Il raconte, sans filtre, sa maladie, ses moments de bonheur, ses souffrances, ses rapports conflictuels avec son père. C'est un personnage très attachant, attendrissant même qu'on aurait presque envie de rencontrer en vrai. Le style de l'auteur, plein de tendresse et d'humour fait le reste : j'ai adoré ce livre : j'ai été émue, j'ai souri, j'ai ri et finalement regretté que le récit se termine si vite.

Un grand merci aux Editions Milady et à Rakuten qui dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire m’ont permis de découvrir ce livre.

. #600 heures dans la vie extraordinaire d'Edward Stanton / #Craig lancaster / #MRL18 / #Rakuten