Entre ciel et terre - Jon Kalman STEFANSSON

Le récit se déroule en Islande au 19ème siècle. Dans ce pays la plupart de l'année recouvert de glace et de neige, la vie est rude. Dans la première partie, Baldour et son ami "le gamin" sont tous deux amateurs de poésie se plongent tour à tour avec délice dans "Le Paradis perdus" de Milton. Mais il faut bien gagner sa vie et quand le printemps revient et que les eaux du fjord sont débarrassées de leur glace, ils vont s'embarquer pour une campagne de pêche à la morue. Plongé dans les vers de son livre préféré, Barour oublie sa vareuse dans le baraquement qui leur sert de foyer, le temps qui paraissait calme se gâte, la tempête survient accompagnée de neige et de pluie. Barour se retrouve vite trempé, gelé. Ses compagnons ne peuvent pas l'aider, s'empressent de ramener la barque à terre, mais il est trop tard pour Barour....Dans la seconde partie, "le gamin" retourne au Village, choqué par la mort de son ami. Il en décrit les habitants et surtout s'interroge sur son avenir, sur la vie en général......

Un récit dur, âpre mais d'une grande poésie, avec de magnifiques descriptions de paysages. A sa lecture, on se rend compte qu'on est peu de chose face à la rigueur de la nature. Pour moi cela n'a pas été une lecture très facile.

Les démons de Barton House - Minette Walters

Connie Burns, correspondante de guerre sur le terrain durant la guerre d'Irak est enlevée et séquestrée pendant trois jours. Elle connaît son ravisseur mais refuse de donner son identité ainsi que les détails de sa détention. C'est un mercenaire britannique qu'elle soupçonne d'avoir commis des crimes sexuels dans d'autres pays en guerre et qu'elle s'apprêtait à dénoncer. Après sa libération, elle retourne en Angleterre, et terrifiée à l'idée que le psychopathe puisse la retrouver, elle se réfugie dans un petit village isolé près duquel elle a loué une vieille maison. Elle va faire la connaissance de Jess, une femme étrange qui exploite une ferme à proximité, et découvrir que la maison qu'elle habite abrite de lourds secrets de famille. Les deux histoires - celle de Connie et celle de la famille Wright propriétaire de la maison - se rejoignent après un long suspens. On se retrouve dans la tête de Connie et on vit avec elle sa descente aux enfers, ses angoisses, sa lutte pour survivre et on sait qu'elle devra à un moment ou a un autre affronter son tortionnaire. Un thriller très bien écrit, plein de rebondissements, au rythme soutenu.

La grande arche - Laurence COSSE

 En 1983, Johan Otto von Spreckelsen gagne le concours international duquel devait sortir le projet de monument pour la Défense. Cet architecte danois indépendant est un parfait inconnu qui, non seulement, n'appartient pas à un grand cabinet, mais n'a même pas le sien. Sur son CV, la construction de sa maison, de quatre églises au Danemark, un point c'est tout...Ce récit est non seulement l'histoire de l'Arche mais aussi celle de cet homme, un idéaliste, un rêveur plutôt qu'un technicien qui va se donner corps et âme à ce projet pour finir incompris et profondément déçu de voir son oeuvre modifiée pour des raisons techniques qu'il n'a pas envisagées. La construction de l'Arche s'étendra sur six années qui verront plusieurs gouvernements se succéder. L'auteure réussit ici à nous faire pénétrer dans le monde des bâtisseurs et des architectes et nous livre un récit très documenté qui se lit comme un roman et nous rend compréhensibles à la fois les aspects architecturaux et politiques de cette époque.

Disparue : Darcey BELL

Un titre alléchant, une couverture bien noire, une 4ème de couverture promettant un thriller efficace, c'est ce qui m'a attirée dans ce livre. Et pourtant, le résultat a été très décevant. Dans ce récit, trois voix, trois personnages. Tout d'abord Stéphanie qui tient un blog de maman, une femme tellement nunuche et naïve qu'on n'y croit pas une seconde. Emily, tout son contraire qui travaille dans le milieu de la mode, névrosée, manipulatrice prête à tout pour arriver à ses fins. Et enfin Sean le mari d'Emily, tellement terne qu'il en est transparent et incapable de se rendre compte qu'il vit avec un monstre. Emily va disparaître, mais on sait tout de suite que c'est un coup monté avec Sean pour récupérer l'importante somme de leur assurance vie. Cependant la police retrouve son corps dans un lac, c'est elle, les analyses ADN sont formelles........Que s'est il passé ? Auraient ils raté leur coup ?

Un récit invraisemblable, des personnages caricaturaux, tous plus agaçants et antipathiques les uns que les autres. A part Emily, dont le caractère est particulièrement outré, tous les autres personnages sont présentés comme des idiots et particulièrement les assureurs et la police. C'est dommage parceque même si le sujet a déjà été exploité maintes fois, il y avait moyen de faire quelquechose avec l'intrigue et l'auteur montre qu'elle serait capable de distiller le suspens si le scénario était crédible.